Monthly Archives: mai 2012

« L’incendie suspect dans la résidence de Dismas Kitenge, défenseur des droits humains de la RDCongo »

Le Groupe LOTUS, organisation de défense des droits humains basée à Kisangani en République Démocratique du Congo et membre de la FIDH, alerte les autorités congolaises et la communauté internationale sur l’incendie suspect dans la résidence de Monsieur Kitenge Senga Dismas, président du Groupe LOTUS et vice-président de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme, située au numéro 10 de l’avenue du bassin, quartier pasteur, plateau médical, dans la commune Makiso à Kisangani.
Cet incendie, survenu ce 05 janvier 2012, aux environs de 6 heures du matin a été découvert par un membre de famille de Monsieur Kitenge qui avait confondu le bruit de feu à un vent annonçant la pluie alors que deux de ses membres étaient partis pour la messe matinale et que tout le reste de la famille Kitenge continuait à dormir. Bien avant l’incendie et au moment de sa découverte, il y avait du courant électrique dans la maison jumelée et aucun appareil électrique n’était encore en activité.
L’incendie a débuté par la porte de derrière et la fenêtre de la cuisine de la résidence de Dismas Kitenge, laissant penser à une piste de jet de feu ou d’une intrusion d’une tierce personne dans la maison car la porte était entrouverte.
Au regard de tous ces faits mettant en exergue d’une part les activités de défense des droits humains de Dismas Kitenge qui suscitent une réaction énergique, voire épidermique des autorités congolaises et d’autre, la négligence de l’intervention des services publics spécialisés pour lui porter secours, le
Groupe LOTUS demande au gouvernement congolais et aux autorités locales d’ordonner une enquête impartiale pour déterminer l’origine réelle de cet incendie, de réprimer ses auteurs, de protéger le défenseur des droits humains Dismas Kitenge et sa famille et enfin de mettre fin aux attaques contre les défenseurs des droits humains et leurs organisations orchestrées sur les médias officiels après la période postélectorale.

M. Dismas Kitenge Senga, interdit arbitrairement, ce lundi 5 octobre 2009, de quitter la ville de Kisangani

Le Groupe LOTUS, organisation congolaise de défense et de promotion des droits humains basée à Kisangani (RDCongo) dénonce l’interdiction arbitraire de quitter la ville de Kisangani signifiée, verbalement, ce lundi 5 octobre 2009, à M. Dismas Kitenge Senga par les agents de la Direction Générale de Migration (DGM) et ceux de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) postés à l’aéroport international de Bangboka à Kisangani.

En effet, ce défenseur des droits humains, Président du Groupe LOTUS et Vice-président de la Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme (FIDH), était invité par la Cour pénale internationale (CPI) pour participer à une série des réunions périodiques entre les organes de la Cour et les organisations non gouvernementales du 5 au 9 octobre 2009 à La Haye.